Festival Paradox Festival Paradox Festival Paradox Festival Paradox Festival Paradox Festival Paradox Festival Paradox Festival Paradox Festival Paradox Festival Paradox Festival Paradox

Pour sa cinquième édition, le Festival Paradox revient sur deux soirées avec l'approche et les ingrédients qui font sa (petite) renommée : explorer les musiques électroniques et les arts visuels, en mélangeant des projets à la fois exigeants et poétiques, expérimentaux et populaires, hypnotiques et efficaces. Au programme, cette année, plus de 16h de musique live dans un site patrimonial d'exception : le Château de St- Michel- de- Boulogne. Les ruines médiévales et les vestiges renaissances, habituellement non ouvert au public, prendront des allures fabuleuses, grâce aux projections monumentales du Kolectif Alambic et aux vidéo de Nymphicus production, pour une ambiance aussi festive et décalée que musicalement poétique et ambitieuse.

DELTABAR PRODUCTIONS/ParadYgM

Fondée en 2005, l’association Deltabar Production, aujourd'hui ParadYgM, réunit des acteurs professionnels et des passionnés du paysage culturel du Sud Ardèche. Ensemble, ils souhaitent développer des projets originaux, attentifs à la création contemporaine et croisant les disciplines artistiques. La problématique du territoire ardéchois ainsi que celle de l’ouverture à un large public (local et régional, mélomane et néophyte) sont placées au centre de leur réflexion. C’est dans cette logique qu’une grande partie de l’action de l’association s’est articulée autour du Château de Boulogne, élément patrimonial fortement revendiqué par la population locale mais peu identifié tant au niveau culturel que touristique.

Le Château de Boulogne

festival paradox Silhouette remarquable dans le paysage, il se compose d’une partie médiévale en ruines, une partie renaissance relativement bien conservée et toute une partie aujourd’hui rénovée qui sert d’habitat privé aux propriétaires. Effectivement, cet édifice a connu la fonction de château fort dans un moyen âge guerrier et laborieux. Place forte au 11ème siècle, le Château de Boulogne connut une véritable période faste sous François 1er, Roi du renouveau artistique français, grâce à la place singulière qu’occupait sa propriétaire, Mme de L’Estrange, à la cour.Les guerres de religion, puis la révolution française ont peu à peu mis un terme à la prospérité des propriétaires qui prirent la fuite vers l’étranger.

Utilisé comme carrière pendant près d’un siècle, il dû l’arrêt de son dépeçage à Prosper Mérimée qui le classa aux Monuments Historique en 1917. Longtemps abandonné, il commença à être rénové et consolidé à partir des années 70. Propriété privée, le château de Boulogne est aujourd’hui la résidence principale de Mme Guillemette Aubry.

Il accueille néanmoins plusieurs actions culturelles depuis 1999, année de création d’une association attachée à ce lieu : « le château de Boulogne, ses ruines, ses amis », dont la vocation est de gérer l’offre culturelle faite dans l’enceinte du château. Ainsi, la soirée de fées en 1999, puis différents concerts (dates décentralisées Labeaume en musique…), cinéma en plein air, L’étrange nuit en 2006 ainsi que Paradox en 2009 ont permis de mettre en évidence que le lieu était adapté à l’accueil d’évènements culturels et que l’attente du public était bien réelle.

chateau de boulogneSur un plan pratique, il offre une formidable enceinte d’une jauge de plus 700 personnes parfaitement adaptée pour l’accueil de spectacles dans un cadre exceptionnel. Positionné à 20 minutes de Privas et Aubenas, à moins d’1h de Valence et des grands axes de la vallée du Rhône, il est situé à proximité de camping et de structure d’hébergement importantes.

Festival Paradox- Copyright 2016 - Plan du site - Contact